Accueil » Meilleures vitamines postnatales pour les mères qui allaitent – bébé

Meilleures vitamines postnatales pour les mères qui allaitent – bébé

Les vitamines postnatales sont vitales pour les mères qui allaitent car elles ont besoin de beaucoup d’énergie pour se remettre du stress de la grossesse, de l’accouchement et de leur nouveau rôle de sevrage de leurs bébés. Par conséquent, ils ont besoin de reconstituer les vitamines perdues et les énergies sapées.

La recherche de la meilleure vitamine post-natale peut être un peu fastidieuse, mais ne vous inquiétez pas, car cet article est un guide complet sur tout ce que vous devez savoir sur ces vitamines et ce qui est nécessaire pour les mamans qui allaitent. Il est également important que votre alimentation soit riche en ces vitamines.

Les mères qui allaitent ont besoin d’une dose quotidienne de vitamines postnatales, et lorsqu’il y a une carence, cela peut ne pas être si bon pour leur système corporel. Voici une liste des vitamines postnatales essentielles requises par les mères qui allaitent ;

1) fer

Le fer est un nutriment essentiel pour le sevrage des mamans. Pendant la grossesse et l’accouchement, certaines femmes souffrent d’une carence en fer. Par conséquent, il est important qu’ils prennent des aliments tels que la viande rouge, les fruits de mer, les haricots, les épinards, les abricots, les légumes à feuilles vertes, les volailles, les pois et les céréales enrichies en fer, les pains et les pâtes car ils sont riches en fer. L’apport quotidien recommandé en fer pour les femmes allaitantes de 19 à 50 ans est de 10 milligrammes (mg). Lorsqu’il n’y a pas suffisamment de fer dans le système corporel, cela peut entraîner de faibles niveaux d’énergie, de la fatigue et un essoufflement. Par conséquent, afin de les prévenir, les mères qui allaitent doivent s’assurer que leurs aliments sont riches en fer.

2) Vitamine D

Les mères qui allaitent ont besoin d’un apport suffisant en vitamine D. L’Institute of Medicine (IoM) et l’American Academy of Pediatrics (AA) conviennent que l’apport en vitamine D au cours de la première année de vie devrait être de 400 UI/j. Une carence en vitamine D peut entraîner une maladie fréquente. Par conséquent, les mères qui allaitent devraient prendre régulièrement de la vitamine D ou son supplément car leurs bébés en sevrage en ont besoin dans le lait maternel et c’est une vitamine post-natale essentielle pour les mères qui allaitent.

3) Iode

L’iode est l’une des vitamines postnatales essentielles requises dans l’alimentation d’une mère qui allaite, car elle aide à développer le cerveau et le système nerveux de leur bébé et maintient la thyroïde de la mère en bon état. Les aliments tels que le sel iodé, les crevettes, le thon, les œufs, les pruneaux, les produits laitiers, les haricots de Lima sont de riches sources d’iode.

4) Vitamine B12

Les mères en sevrage ont besoin de suffisamment de vitamine B12, non seulement pour elles-mêmes, mais aussi pour leurs bébés. Une carence en ces éléments peut les affecter négativement. Les suppléments de vitamine B12 sont fortement recommandés, en particulier pour les mamans végétaliennes. Il est donc bon de manger des aliments qui contiennent de la vitamine B12 pour augmenter ses nutriments dans votre corps. Ces aliments comprennent ; lait écrémé, yaourt, fromage, saumon, palourde, œuf et céréales enrichies.

5) Choline

La choline est un nutriment qui renforce le cerveau et dont les mères allaitantes ont besoin. Elle est similaire à la vitamine B. Choline les suppléments comprennent; débit binaire de choline, lécithine et phosphatidycholine. Il est important pour le métabolisme du corps, l’élimination du cholestérol du foie, la production d’acétylcholine, un neurotransmetteur nécessaire au mouvement musculaire, au maintien du rythme cardiaque, de l’humeur et de la mémoire. Les aliments tels que les grains entiers, les produits laitiers, les fruits et les légumes sont des sources alimentaires élevées de choline.

6) Calcium

Les mères allaitantes ont besoin de beaucoup de calcium dans leur post-partum, en partie à cause de la croyance que les femmes perdent de la densité osseuse pendant l’allaitement . La dose suggérée de calcium pour les mères en sevrage est de 1 300 milligrammes (mg). La boisson de soja enrichie en calcium, les sardines, les légumes à feuilles vertes, le lait, le fromage et d’autres produits laitiers sont de riches sources de calcium qui est une vitamine post-natale cruciale.

7) Vitamine A

Les bébés ainsi que les mères ont besoin de vitamine A. C’est un nutriment essentiel pour une vision claire, la croissance, la fonction immunitaire et l’expression des gènes. Le lait maternel est une bonne source de vitamine A pour les bébés. Les œufs, l’huile de foie de morue, les céréales enrichies et le lait écrémé, les fruits et légumes contiennent des quantités adéquates de vitamine A.

8) Vitamine C

La vitamine C est un antioxydant important nécessaire au sevrage des mères. Il maintient les cellules du corps en bonne santé, accélère le processus de guérison des plaies et des tissus. Par conséquent, il a été recommandé aux mères qui allaitent de prendre 120 milligrammes (mg) de vitamine C par jour. La vitamine C se trouve dans les fruits et légumes. De plus, ses suppléments peuvent être pris selon les prescriptions de votre médecin.

Un bol rempli de mandarines. Crédit photo : pexels.com

9) Vitamine E

La vitamine E est un nutriment indispensable et une vitamine postnatale pour les mères allaitantes et leurs tout-petits. Il aide à prévenir l’anémie, favorise le développement de muscles sains et protège les yeux et les poumons. Les noix, les huiles de noix, les graines de tournesol, les épinards, le brocoli, les céréales de petit-déjeuner enrichies, la margarine, les jus de fruits contiennent des quantités suffisantes de vitamine E.

10) Acide folique

L’acide folique est l’une des vitamines postnatales essentielles dont les mères allaitantes et leurs bébés ont besoin. Les bébés obtiennent de l’acide folique à partir du lait maternel, il est donc pertinent que les mères aient des doses adéquates d’acide folique dans leur corps. L’apport quotidien recommandé en acide folique pour les mères allaitantes est de 500 microgrammes.

Ces vitamines post-natales renforcent le système immunitaire, donnent et reconstituent l’énergie, stimulent le développement du corps et aident au bon fonctionnement du système corporel.

L’expérience postnatale peut être délicieuse, alors savourez chaque instant. Bravo les mamans !

Après six mois, les bébés se reposent environ 8 à 12 heures par nuit. De 7 à 11 mois, l’enfant vit l’angoisse de la cloisonnement, une étape habituel de son développement, mais qui lui cause des difficultés pour s’endormir. ces quelques mois, avant d’apprendre petit à petit à se rendormir seul, il aura besoin d’être rassuré par la voix ou par les caresses de ses parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *